kariem-maennerpflanze-21-4_schmal.jpg

Notre ambassadeur de marque
«Kariem Hussein»

Kariem aime aussi nos plantes pour hommes !

Il ne peux pas imaginer une maison sans plantes. 

fleuropxkariem2021_-10.jpg
fleuropxkariem2021_-8.jpg
fleuropxkariem2021_-12.jpg

Interview avec Kariem Hussein

Kariem Hussein et Fleurop – un duo dynamique! 

Il est rapide et a du succès, car ce n'est pas pour rien qu'il est devenu champion d'Europe du 400 m haies. Mais il est bien plus que cela. Ce qui le rend spécial, c'est sa personnalité. Non seulement parce qu'il a l'air soigné et sûr de lui, mais aussi parce qu'il semble avoir le sens de l'humour. Ceux qui lisent ses interviews et suivent ses performances sont involontairement impressionnés. Il a l'air gentil et authentique, c'est un homme courageux avec des valeurs fixes et, en fait, ce que l'on pourrait appeler - dans le meilleur sens du terme - un gentleman. Nous lui avons parlé.

kariem-hussein-1200x800-4.jpg

Kariem, qu'est-ce qui t’a poussé à devenir ambassadeur de la marque Fleurop?

Je connaissais l'entreprise car j'ai souvent reçu des cadeaux via Fleurop et j'aime bien offrir des fleurs moi-même. Avec des fleurs, on ne peut pas vraiment se tromper. Mais c'est plus que cela. Fleurop est aussi une marque qui me convient parfaitement. Elle est simple, rapide, moderne et toujours surprenante. En outre, j'associe Fleurop à la surprise et à des émotions. Qui n'aime pas recevoir de fleurs.

Tu aimes les fleurs et la nature?

Beaucoup. Je ne peux pas imaginer une maison sans plantes. En outre, j'aime être dans mon jardin ou dans la nature en général. En été, je me lève même plus tôt que d'habitude pour aller nager dans le lac. En ce moment, je suis également occupée par la rénovation de mon jardin. Une entreprise passionnante.

As-tu des fleurs préférées? Et peut-on les trouver dans les «Special Editions» de Fleurop?

J'aime surtout les fleurs de couleur claire. Mais les hortensias ou les classiques comme les roses font aussi partie de mes préférés. Entre-temps, j'ai eu le plaisir de créer mes propres produits «Special Edition» avec votre maître fleuriste Marc Müller. Et c'est là que j'ai appris à connaître des fleurs que je n'avais jamais vues auparavant. Il est donc tout à fait possible que cette expérience élargisse mon futur répertoire.

kariem-hussein-1200x800-2.jpg

La durabilité est-elle un thème qui te concerne?

Je suis une personne très consciente et réfléchie. Je prends soin de mon corps parce que je veux être performant et me sentir bien même dans ma vieillesse. Et c'est aussi ma façon d'aborder la nature. Si l'on lit sur le changement climatique ou l'extinction des animaux, il est impossible de ne pas s'inquiéter. Par conséquent, je traite la nature et tout ce que je fais avec humilité, respect et gratitude.

kariem-hussein-1200x800-3.jpg

Quand ressens-tu des moments de pure joie?

En privé, je les ressens probablement lorsque je me détends complètement. Je me sens calme dès que je suis dans un environnement familier et que je réalise à quel point je suis privilégié. Dans d'autres domaines de la vie, je ressens de la joie dès que mes efforts sont récompensés et que je peux récolter les fruits de mon travail.

Y a-t-il eu des moments de désespoir?

Désespoir n'est pas le bon mot. Parce que cela voudrait dire que je pensais que la situation était sans espoir. Mais bien sûr, j'ai eu quelques mauvais coups et quelques déceptions dans ma vie. Par exemple, lorsque j'ai été nommé pour participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016 et que j'ai abandonné la course préliminaire en raison d'une blessure. Mais c'est justement ça: ce sont les moments de la vie où l'on grandit et où l'on pense: «Maintenant plus que jamais».

En raison de blessures, tu as dû annuler plusieurs compétitions. Que penses-tu de la ténacité?

Je suis reconnaissant de pouvoir vivre ma passion tous les jours. Et je suis sûr que mon potentiel n'est pas épuisé. Cela me donne le courage de continuer et de m'en tenir à mes objectifs. En fait, on dit « tout est bien qui finit bien». Et pour moi, cela signifie que ce n'est pas fini avant que tout aille bien. J'insiste sur ce point.

kariem-hussein-1200x800-4.jpg

Que penses-tu du Covid?

Il faut l'accepter. Je m'occupe généralement de choses que je peux influencer. Et en ce qui concerne le Covid, c'est ma façon consciente de gérer ma santé et mon respect des règles. Bien sûr, le fait que je ne puisse pas me déplacer librement me dérange aussi. Mais je veille à rester en forme, à manger des aliments sains et à faire mon entraînement. En outre, il est important de rester positif et de vivre des expériences enrichissantes tous les jours.

kariem-hussein-1200x800-5.jpg

Bientôt, il y aura une série de vidéos où tu offres des fleurs. Qu'y a-t-il derrière tout cela?

Sous la devise «Kariem bringt's», je visite les magasins partenaires de Fleurop dans différentes villes suisses. Là, je serai confronté à un défi particulier où, pour une fois, ce ne sera pas le fleuriste local mais moi-même qui livrera le cadeau floral à une personne choisie par Fleurop. Pour être honnête, j'attends cela avec impatience. Parce que ces vidéos racontent des histoires basées sur la surprise, et je suis sûr qu'il y aura aussi un sens de l'humour dans ces vidéos.

Quand et où ces vidéos seront-elles diffusées?

Quand et où ces vidéos sont-elles diffusées? Sur mon canal YouTube et sur fleurop.ch.


 

Merci beaucoup pour l'interview, Kariem!

Commandez en ligne